Connect with us

Hey ! une recherche ?

Construction

Que comprend le gros oeuvre d’une maison ?

Que ce soit une construction d’une nouvelle maison ou une rénovation, cela implique des travaux de différentes ampleurs, et d’une variété de type. Nous distinguons généralement, deux grandes catégories de travaux, à savoir : le gros œuvre et le second œuvre. Le premier représente un concept incontournable, et s’avère plus important en raison de sa contribution à la stabilité, la solidité et la qualité de la structure de l’ossature de votre maison. Nous vous invitons à lire cet article, afin de connaître plus de détails sur le sujet, bonne lecture !

Qu’est-ce que le gros œuvre d’une maison ?

Le gros œuvre d’une maison, est le nom qui désigne l’ensemble des travaux qui supportent l’édifice en construction, et qui contribuent également, à sa stabilité et à sa solidité. Mener à bien un gros œuvre va donc accorder de la robustesse à la construction, lui permettant ainsi, d’une part de faire face aux nombreuses agressions extérieures temporaires (les intempéries) ou accidentelles (séisme, incendie,etc) et d’autre part, de résister à son propre poids. Le gros œuvre comprend deux grandes notions, qui sont indispensables durant la construction. D’abord, les travaux assurant la résistance aux intempéries, ou mise hors d’eau qui consiste à installer la toiture et la charpente. Ensuite, les travaux assurant la résistance à l’air, ou mise hors air, qui consiste à installer les menuiseries extérieures telles que les portes et les fenêtres.

En quoi le gros œuvre d’une maison est réalisé ?

Habituellement, pour les petites maisons, on distingue divers matériaux, pour réaliser le gros œuvre, notamment, le parpaing, le bois, la pierre, ou encore en terre cuite ou crue. En revanche, pour les constructions plus importantes, on le trouve généralement, réalisé en béton armé. Pour certaines maisons, il peut également être constitué d’une charpente métallique ou en bois lamellé-collé, afin d’apporter de la légèreté à la structure. On déduit donc, que suivant le plan de construction préliminairement établi, le gros œuvre est l’étape qui va attribuer la forme à la structure de votre maison.

Quels travaux comprend le gros œuvre d’une maison ?

Une fois l’étude de sol du terrain de construction effectuée, succède après le choix du type des fondations et leur réalisation, qui vont permettre aux travaux de gros œuvre de débuter. On y distingue deux types de travaux, ceux qui concernent la fixation de la maison au sol, et les travaux qui sont hors-sol. À savoir :

  • Le terrassement ;
  • Les fondations ;
  • L’assainissement ;
  • L’élévation des murs ;
  • La charpente et couverture ;
  • Les menuiseries extérieures.

Avant toute chose, le terrain accueillant la construction de votre future maison, doit être préparé par ce que l’on appelle, le terrassement. Ce dernier, va permettre de déplacer la terre, les pierres et autres matières, afin de changer le niveau du sol. Les fondations quant à elles, vont assurer la solidité et l’équilibre de votre future construction en la fixant sur le sol. Avant l’évacuation des eaux usées d’une habitation dans la nature, l’assainissement permet de les épurer, après leur stockage, et intervient aussi à l’élimination des excréments humains, ceci en installant un système d’évacuation, afin de préserver l’hygiène de la maison. Vient ensuite, l’élévation des murs qui va édifier la colonne vertébrale de la construction, autrement dit, dresser les murs pour maintenir la charpente. Celle-ci, qu’elle soit traditionnelle ou industrielle, elle va permettre à son tour de soutenir la couverture qui va servir d’isolateur. Elle doit être de matière robuste, afin de résister aux intempéries. À la fin, nous avons les menuiseries extérieures, qui comprennent la réalisation de l’ensemble des portes, des fenêtres et des volets donnant sur l’extérieur de la maison.

Qui est responsable du gros œuvre d’une maison ?

À ce titre, le suivi de gros œuvre doit être effectué, d’une part par divers professionnels sous l’appellation de maître d’œuvre qui disposent suffisamment de compétences techniques hautement qualifiées, ceci en terme de maçonnerie, menuiserie ou encore charpenterie. D’autre part, il est aussi nécessaire de faire appel aux différents monteurs, plaquiste, carreleur, peintre, projeteur, etc. En parallèle, il faut aussi assurer la gestion de l’équipe, en sollicitant l’aide d’un conducteur ou d’un chef de chantier, qui va permettre de coordonner tous les corps intervenants pendant le gros œuvre. Il est également intéressant de se renseigner sur les sous-traitants, afin de garantir des résultats fiables, à travers un rendu satisfaisant et une durabilité optimale.